vendredi 03 avril 2009

voilà que ça avance fort !

Photo000.jpg

Sur son flanc babord puis tribord, j'enduis la coque d'epoxy Sicomin 5500. 2 couches chargées entre les clins extérieurs. 2 couches chargées entre les clins intérieurs puis une couche liquide finale intérieur et extérieur. A mesure qu'avancent les travaux je constate une très bonne rigidité de l'ensemble, ce qui n'était pas le cas au début. Loin s'en faut.

avant_de_fermer_le_pont_arri_re.jpg

Avant de fermer les ponts j'ai peint l'intérieur avec une toplac blanche. De même sous le pont avant

laque_int_rieure.jpg

Quant au mat, après 3h30 de gratage à deux pour virer les anciens vernis. Je l'ai traité ce matin et j'ai refait à neuf les joues de pied de mat.

les_joues_de_pied_de_mat.jpg

recoller_le_pied_de_mat.jpg

derive___poste.jpg

Il a fallu "sculpter" dans une barre d'inox afin de confectionner l'axe de la dérive. Suite la semaine prochaine. Bonne préparation de Pâques à tous H+

mardi 31 mars 2009

Calfatage & Mastiquage

Des temps plus cléments pour ne pas dire chauds auront permis d'achever cette semaine le calfatage intérieur et extérieur des 24 clins sur les 6m30 de coque de Korrigan. Les anciennes membrures ont été simplement renforcées à l'époxy et doublées de membrures toutes jeunes. Ceci grâce aux plants d'acacias coupés dans les bois à la Toussaint et Séchés ployés en forme depuis lors. Les ponçages de la coque extérieur vont bon train pour chasser les impuretés et les éventuelles coulures. La quille est également traitée au mastique et à l'époxy avant de de recevoir une primaire "underwater". Le roof est définitivement reconstruit. Le Safran est reboulonné à neuf et traité. Le puit de dérive, son treuil, et la dérive elle même sont prêts à être remis en place une fois que les peintures intérieures de coque sont terminées. Les ponts attendent patiemment l'arrivée d'une laque blanche avant d'être définitivement montés. Les bancs du Cockpit sont presque terminés. Les béquilles sont refaites, le tangon de spi en bois itoo, (je n'ai pas encore de spi). Le mat en bois (8m) qui dormait gentiment sur la presqu'île de Rhuys est arrivé à bon port hier grâce au prêt de la remorque de Sixte. Grand merci. L'axe de Dérive en Inox est arrivée d'Angers grâce à Christophe. Maître Arnaud a retrouvé une pièce d'étrave, l'écubier, les lettres de noblesse de K o r r i g a n ainsi que d'autres petites pièces pour le patara. Va falloir travailler la nuit pour finir dans les temps !

Photo072.jpg

On pense désormais à un mode de propulsion au port qui soit digne de ce vieux prototype amateur en bois !!! Peut-être un british Seagal ?

dimanche 15 mars 2009

Un chantier sans nouvelles ?

"Une forêt qui pousse fait moins de bruit qu'un arbre qu'on abat" dit-on ! Et bien si vous n'avez pas de nouvelles de Korrigan cela ne veut pas dire que le chantier d'avance pas. En tout cas il est moins abandonné que cette épave là :

Photo058.jpg

La dérive est traitée au Rustol (4 couches) + Une couche de primaire Underwater de chez International, prête à être remontée. Tous les trous de la coque sont bouchés à la résine epoxy. Tous les barrots de pont et serre bauquière sont traités à l'époxy. Les ponts sont prêts à être tous vissés ( je garde tout ouvert pour avoir plus de lumière pour travailler). le flanc bâbord est complètement réparé. J'ai réunis l'accastillage manquant en chinant un peu partout de St Malo à Vannes en passant par le Redo... et l'incontournable brocante marine "Au Coeur du Temps".

Photo076.jpg

Cette semaine durant 4 jours, je colmate les joints de clins intérieurs un à un à l'époxy, profitant d'un temps presque chaud. La semaine prochaine je fais la même chose mais à l'extérieur. Après quoi nous entamerons les couleurs et le reste de l'équipement intérieur...

Suis en retard pour le convoyage du mât....

à bientôt

samedi 07 février 2009

Korrigan n'aime pas trop les Maths

Longueur coque : 6,30 m, Longueur flottaison: 5,20 m, Largeur : 2,20 m, Tirant d'eau : 0,45/1,35 ; Surface Grand Voile : 14,16 m2, Surface Génois : 13,33 m2, Surface Spinaker : 27,30 m2 ; Déplacement lège : 755 Kg Poids du lest : 225 Kg Matériau : Contreplaqué, Architecte : Inconnu, Année de construction : 1969 Type : Prototype Chantier de restauration : Le grand Crouton, Année de Restauration : 2008/2009

vendredi 06 février 2009

Nickel

Nickel.jpg Brille.jpg On le montera lorsque le roof sera en place. Capot.jpg Proue.jpg et comme vous le voyez le Nez est presque terminé. à bientôt

mardi 03 février 2009

L'aileron du Requin !

Après 6 jours d'un travail acharné la dérive a cédé, elle a glissé gentiment sans nous faire sortir de nos gonds !

Derivebasse.jpg

Deriveout.jpg

C'est une belle bête ! 1M40 de long et 70 Cm au plus large. Demain on va gratter tout ça

lundi 02 février 2009

Dérive désaxée mais toujours coincée !

Après 4 journées de labeur à forer, meuler, fraiser l'axe de dérive, je parviens enfin à l'extraire tout entier afin de dégager la dérive d'acier et pouvoir lui faire la peau !

laxe_coince.jpgAxe_libre.jpg

Taille, Présentation et mise en place des 4 doublages de membrure en robinier après 3 mois de séchage (CF Toussaint et Robins dans les bois)

membrures_a_poste.jpgpresentation_membrures.jpg

J'attends le redoux et un peu de temps libre pour faire chauffer la colle !

Cahier des charges pour le Plan électrique du bateau : Parc de 2 batteries situées de part et d'autre du puit de dérive sous la descente dans un bac plastique individuel. Coupler les batteries avec un coupe circuit position On-1-2-Both-0ff. Un tableau électrique 4 entrées sur flanc intérieur tribord avec 5 entrées : Feux de tête de mat-Sondeur/Loch-VHF-Lumière intérieure-GPS.

2 Sources pour maintenir en charge le parc de batteries : Panneau solaire flexible Pont arrière. et prise moteur HB arrière. Bonne cogitation !

mercredi 21 janvier 2009

Puits de Dérive sans fond !

Il aura fallu la poigne de Dominique et ses merveilleux outils pour vaincre 4 décennies d'immobilisme du puits de dérive.

Photo002.jpg

Reagardez dans le fond du Puits ! si si elle est bien là la dérive d'acier rouillé !

Photo004.jpg

Il aura fallu 1 litre au moins de W40 pour faire enfin descendre la drive (en partie seulement) Avant de commencer à la gratter.

Photo001.jpg

dimanche 11 janvier 2009

Liste des 10 Grands Travaux en Court et à Venir

Janvier 1 Finir de nettoyer les anciens joints entre chacun des Clins Tribords. Tailler les 2 bordés supérieur Babords. Réparer les 3 Trous Tribords et les 2 trous d'écoulement bas de coque. Couper les dépassement de vis à l'intérieur des bordés. 2 Doubler les bases de pont supérieur avant de replacer le pont neuf. Refaire les 2 calles supérieures et inférieures pour accueillir l'épontille. Replacer les équerres et en ajouter. Réfection du roof. Placer et riveter les nouvelles membrures. 3 Rapporter les éléments d'accasillage et les panneaux de bois entreposés pour commencer les aménagments intérieurs

Février 4 Convoyer le mât - (8m)- depuis le Hezo jusqu'à Sablé... Qui ? Traiter et vernir le mât et la baume. (Dominique) 5 Découper tous les nouveaux ponts et les présenter avant collage. sous couche de peinture et de vernis epoxy UV. 6 Démonter le puit de dérive pour débloquer et traiter la dérive et replacer le câble de remontée de dérive. (Dominique) 7 Faire le plan électrique et mettre en place le cablage, le tableau, le receptacle de Batterie, la prise moteur. (Etienne) 8 Choisir une journée de 7h de travail pour tout assembler, coller, conger à l'époxy (Temp>18°c) Chauffage.

Mars 9 Peindre les intérieurs après avoir vérifié chaque jointure de Clin. Peindre et Vernir les extérieur. Fixer les éléments extérieurs et confectionner les caillbotis du cokpit. Réfection des coussins et des 3 couchettes (Marie-Thérèse et Françoise)

Avril 10 Tous les imprévus !

Mai 1° Mai : mise à l'eau, gonflage du bois, mise en place pompe de calle. Ajustement nouvelle ligne d'eau. Préparation du mât et des Haubans, achat des drisses et des écoutes. Mise en place d'un taud. Démontage du Mât. (RegisPier) 10 Mai Baptême de Korrigan en présence de son Parrain Arnaud. 11 Mai et jours suivant descente de la Sarthe vers l'Océan.

vendredi 09 janvier 2009

Un Pont tout N'oeuf en 2009

Photo003.jpg

Un froid de canard enveloppe toute la France et la Sarthe, la rivière je veux dire était saisie presque entièrement par la glace ce matin.

Grand bonheur de scier les épaisses planches d'accacias pour retailler sur mesure les barrots de pont avant. 4 Barrots de ponts et 4 entre-croisements pour solidariser le tout.

Photo011.jpg Photo009.jpg

Le contreplaqué Plysorol Isogrand BS 1088 Usig Classe 3NF Ext Komo est arrivé ! je vais pouvoir m'adonner au dessin des 3 différents ponts avant de les assembler sur le bateau. Ils seront colllés à l'Epoxy et vissés (cuivre)

mardi 06 janvier 2009

Mensurations de l'Animal

Voici un plan très précis des mesures de Korrigan. Puisqu'il s'agit d'un prototype il a fallu faire tous les relevés soi même.

plan

dimanche 04 janvier 2009

Dépose du Pont avant

Maintenant que sont finis tous les ponçages à peu de choses près et que le temps très froid de cet hiver ne permet pas d'entamer les encollages et les soudures congées à l'Epoxy (minimum 18°c) je m'attaque à préparer tous les ponts.

desossement pont avant

je flingue le vieux pont avant en me rendant compte qu'il avait été réalisé en contreplaqué normal (pas CP marine) C'est la raison pour laquelle il est pourri un peu partout contrairement aux matériaux de coque qui eux ont largement tenu les 40 dernières années.

le panneau de pont claire vision sur les entrailles yes

Escapade Surprise Au Pays des Pirogues en Décembre 2008

Y'en a marre de poncer ta carlingue p'tit loup. Alors je pars en voyage. Mais je reviens bientôt.

la mer et ses bateaux mais là ils sont plus longs encore que chez nous et fait de trois pièces de bois ! Les Pirogues du Sénégal

Pirogue de la plage de Gorée

des sourires étincellants par milliers

Il faudra revenir à Gorée tant il est vrai que cette petite île au large de Dakar a quelque chose de commun avec le Jardin d'Eden. Peut-être est-ce en raison de la couleur d'Ebène des gens de ce beau pays !

Dakar_100.jpg 28°C Adieu Gorée

mardi 11 novembre 2008

La Quille

Décrassage à fond de la Quille babord. C'est une belle surprise de constater que le bois de la quille est en parfait état, comme les bordés du reste, après 40 années passées dans l'eau !!!

Quille_Babord_002.jpg

Quille_Babord_001.jpg

vendredi 07 novembre 2008

Toussaint et Robin sont dans les Bois

Profitant des jours maussades de la Toussaint, je me suis promené dans les bois de la lande de Vion à la recherche de perches filliformes d'accacias. J'en ai trouvé et ai rapporté ma moisson à l'atelier pour les mettre en forme. Le robinier ou faux acacias présente deux qualités indispensable à la confections de nouvelles membrures pour Korrigan :

Robinier en fleur

Son élasticité pour ployer les perches jusqu'à 90° pour 1M50 de long ! qui dit mieux et sans étuvage !

Son inputrécibilité. aucun traitement ne sera nécessaire pour le conserver une fois l'aubier retiré, le séchage sur place, le rivetage à chacun des 12 clins. On aurait pu prendre du chateigner aussi Mais il est moins facile à cueillir :-)

cintrage des branches fraîches de Robinier

mardi 28 octobre 2008

Faut pas s'laisser abattre !

coucher de soleil à l'île Dumet

On va pas passer sa vie à ponçer des bordés sans voir passer l'automne ni goûter aux embrunts Tonnerre de Brest ! ça fait rudement du bien de se laver les esgourdes pleines de sciure dans les flots impétueux de la plage du Salus à Houat un jour d'octobre par grand Vent (impossible de sortir du port)

P1060609.JPG

Dieu soit loué une petite virée du côté de nos eaux territoriales habituelles, d'Hoëdic et de l'île Dumet nous permit une bien belle pêche et une grillade sur la plage !

la dégustation aux petits oignons (en fait pas besoin)

Un Beau Bar de 61 cm !!!

Dans la Tête ya des joues !

Un fameux repas !!! Avec un petit blanc de Loire

allez hop au boulot ! H+

les 5 Vertebres sont en Collonne !

Enfin c'en est terminé des varangues remplacées comme neuves ! Du sur mesure S'il vous plaît.

travaux_001.jpg

travaux_002.jpg

Côté Ponçage on passe à bâbord, c'est pas trop tôt. à bientôt H+

lundi 27 octobre 2008

Des Heures de Ponçage ...

En variant les plaisirs on parvient à avancer dans le ponçage des bordés tandisque prennent forme les varangues.

antirouille gris pour les varangues-Longerons de quille

Je comptabilise 20 heures pour la fabrication des 5 varangues, 8 heures pour la mise à nue d'un côté de la quille. En plus de cela il faut ajouter pour le moment 36 heures de ponçage des bordés vernis du côté tribord, faire disparaître la peinture blanche de la ligne d'eau et le grattage des oeuvres vives sous la flottaison toujours côté tribord.

ponçage

bien gratter son ventre

travaux_003.jpg

à demain ! H+

vendredi 03 octobre 2008

Une vertebre et hop allons naviguer !

Un nouveau longeron de quille refait à neuf, c'est comme une nouvelle vertebre sur la colonne de Korrigan !

fabalex_003.jpg

plus que 4 à tailler dans la masse du chêne. Grâce à Dieu j'ai hérité d'une nouvelle scie, bien plus coupante.

Mais j'ai besoin de retourner voire la mer alors ciao et rendez vous dans une semaine avec un peu d'eau de mer dans les oreilles. N'en dites rien à Korrigan je ne lui pas dit que je partais !

P1010100.JPG

H+

mardi 30 septembre 2008

C'est la Quille !

J'ai trouvé du bois, du bon bois de scierie, bien sec, du chêne de toute sorte de gabaris selon ce dont j'avais besoin. Ceci à force d'en parler et de quémander tout simplement dans les entreprises. Les gens sont très sympas pour peu qu'on sache leur partager notre passion.

Attendant des conseils d'experts pour la réparation des bordées j'ai décapé le côté tribord de la quille longue pour vérifier l'état du bois. Par bonheur tout m'a l'air assez sain.

lambretta_de_papa_020.jpg

Par contre à l'intérieur de la coque, les longerons de quille dans lesquels viennent mourir les gougeons filtés, sont complétement pourris et ne retenaient plus rien du tout c'est le mastique qui retenait la quille ! Je démonte une à une ces grosses pièces de bois pour les retailler à l'identique et les remettre en place.

lambretta_de_papa_021.jpg

J'en ai au moins pour une semaine car je fais tout à la main quasiement sans machines ! Et scier en long des pièces de chêne de 70 cm ça fait pas mal d'huile de coude !

lambretta_de_papa_022.jpg

En revanche c'est un régal de scier du Chêne, ça sent tellement bon !

- page 2 de 3 -